Aller au contenu
Accueil » Destruction des nids de frelons asiatiques

Destruction des nids de frelons asiatiques

Cette année(2023), les conditions climatiques particulières du printemps et de l’été ont fortement favorisé la prolifération des nids de frelons asiatiques à proximité de nos ruchers, causant un impact considérable sur nos colonies d’abeilles.

En réponse à cette situation, le Groupement de Défense Sanitaire Apicole (GDSA) de Lot-et-Garonne a mis en œuvre des actions conformes au « Plan National de lutte contre le Frelon asiatique », prévoyant des interventions adaptées selon les circonstances et les périodes.

Depuis le début de l’été, le GDSA-47 accompagne les apiculteurs en organisant la destruction des nids de frelons asiatiques signalés près de leurs ruchers, grâce à l’intervention de trois techniciens apiculteurs certifiés et autorisés à l’utilisation de produits biocides appropriés.

Les apiculteurs adhérents, à jour de leurs cotisations, peuvent bénéficier de ce service sous réserve que les nids de frelons asiatiques affectent directement leurs ruchers.

Il est crucial de rappeler les règles spécifiques de destruction des nids de frelons par le GDSA-47 : les interventions sont ciblées sur les nids proches des ruchers, et il est recommandé de contacter le Président Eric Montentoux par téléphone, SMS ou e-mail.

En outre, il est essentiel de souligner que la destruction des nids ne constitue pas la seule mesure de lutte contre le frelon asiatique. Le placement de muselières se révèle efficace pour éloigner la pression de quelques dizaines de centimètres, permettant aux abeilles d’être plus actives dans la récolte des pollens et nectars nécessaires à la préparation de l’hivernage. Des nourrissements tels que des sirops, du candi protéiné et des pâtons de pollen peuvent également être ajoutés pour favoriser la production d’abeilles d’hiver.

Restons attentifs et vigilants, mais surtout ne nous résignons pas.

Nid détruit par le GDSA pour ses adhérents
202250 nids
2023140 nids

Quelques photos des nids détruits en 2023 par trois personnes mandatées : Nicolas, Guillaume et Thomas.